• 700 rue de la Ricarderie 59235 BERSEE
  • 03 20 34 53 10

Blog Details

php the_title< (); ?>

Comprendre la Mérule

Fév 27, 2020 By Conseils x Commentaires

Sommaire

La mérule, c’est quoi ?

La mérule est un champignon lignivore, c’est-à-dire qui s’attaque au bois. Ce champignon se développe en présence de bois humide, dans des espaces non ventilés, obscures . Le bois se fragilise, change de couleur, pourrit ; des crevasses cubiques se forment ; et le bois finit par s’effriter.

Son aspect dépend de son environnement :

  • Dans l’obscurité, son aspect est blanc et cotonneux.
  • En présence de lumière sa consistance augmente et sa couleur vire au marron.

Elle touche d’abord les charpentes avant de se propager aux planchers, cloisons, plafonds, escaliers et plinthes de la maison.

Elle peut également se propager dans la maçonnerie pour s’attaquer à la boiserie se trouvant de l’autre côté. Elle finit ainsi par envahir insidieusement votre maison et la ronge de l’intérieur, pouvant provoquer l’effondrement des structures contaminées.

Toutefois, elle ne peut s’attaquer à la maçonnerie, elle se contente de se frayer un passage dans la moindre fissure pour rejoindre les boiseries.

La mérule est dangereuse pour la santé des habitants de la maison car elle entraîne des allergies, de l’asthme ou autres problèmes respiratoires.

Le diagnostic de la mérule

Attention : ce diagnostic est une étape obligatoire et doit être fait par un spécialiste avant tout traitement !

La mérule est difficile à détecter. En effet, ce champignon fuit la lumière et se développe dans l’obscurité : sous les revêtements, derrière les plinthes, etc. Sa présence n’est souvent détectée qu’une fois que le bois commence à se désagréger.
De plus, une fois présente dans votre maison, ce champignon est capable de « dormir » jusqu’à ce que les conditions de son développement soient favorables.

Les signes qui peuvent vous alerter  :

  • Le bois se déforme : plinthe, chambranle, etc.
  • Le bois est couvert de filaments blancs à l’aspect cotonneux.
  • Le bois attaqué dégage une odeur de champignon.

En cas de suspicion de mérule, faites appel sans tarder à une entreprise spécialisée et certifiée CTBA+ qui effectuera un diagnostic afin de déterminer :

  • la cause de l’apparition de la mérule ;
  • les zones infectées et l’ampleur de l’invasion ;
  • les risques potentiels pour votre santé et les précautions à prendre ;
  • le traitement à envisager.

Le traitement de la mérule

Ce champignon envahit insidieusement votre maison, seul un spécialiste est en mesure de diagnostiquer l’ampleur de sa présence.

Traitement préventif

Il est possible de prévenir l’apparition de la mérule.

  • La première chose à faire est donc d’assurer une bonne ventilation de votre maison et particulièrement des pièces humides (salle de bain, cuisine, cave, etc.)
  • Surveillez la moindre fuite d’eau et assurez-vous que vos murs ne subissent pas d’infiltrations ou de remontées capillaires.
  • Évitez de stocker du bois dans un espace humide et non ventilé.
  • Traitez le bois sain avec un produit de préservation du bois composé d’agent biocide.
  • La mérule est contagieuse, ses spores voyagent facilement. Si une maison voisine a été infecté, soyez vigilant et n’hésitez pas à faire venir un spécialiste pour faire un diagnostic de votre logement.
  • Les zones infectées sont dégagées : dépose des revêtements, de l’enduit, etc.
    Les boiseries contaminées sont brûlées.
    La maçonnerie doit également être traitée :
    Les murs sont mis à nu.
    Ils sont décapés, brossés et passés au chalumeau.
    Enfin, ils sont traités en masse avec un produit fongicide.
    Le traitement nécessite que le bâtiment ne soit plus habité pendant plusieurs mois.

    Par la suite, veillez à n’utiliser que du bois traité dans la masse avec un produit spécial pour éviter toute réapparition.

    About the author

    Comments are closed.