• 700 rue de la Ricarderie 59235 BERSEE
  • 03 20 34 53 10

Blog Details

Fév 19, 2019 By Conseils x Commentaires

La mérule est un champignon qui se développe en présence d’humidité et de matière cellulosique (en général, du bois non traité, du carton…). Elle affectionne particulièrement les endroits non ventilés, humides, sombres et relativement chauds (entre 5° et 25°).
Mais comment reconnaitre la mérule et agir en conséquence ?

Comment identifier la mérule ?

La mérule ressemble à de l’ouate épaisse et blanche ou à une toile d’araignée qui vire vers le gris. Des filaments gris argenté d’un diamètre de 6 à 8 mm se développent. Ils peuvent atteindre plusieurs mètres de long. Ils s’insinuent au cœur du bois et peuvent même traverser la maçonnerie. À l’état sec, les filaments deviennent cassants.

Quelquefois, la mérule se manifeste sous la forme d’un champignon mou, visqueux, de un à deux centimètres d’épaisseur et de couleur rouge brun. Il contient des spores de couleur rouge.

Les premiers signes d’une mérule

La présence d’une mérule dans une habitation est souvent difficile à diagnostiquer.
En effet, c’est un champignon qui a la capacité de se développer dans la plus grande discrétion, puis stagner et reprendre son développement quand les conditions lui sont favorables. Sa prolifération est d’autant plus rapide quand la maison est mal-entretenue ou insalubre.

Quels sont les premiers signes qui peuvent vous alerter ? Parfois, c’est un plancher anormalement déformé qui peut indiquer sa présence ; parfois, la prolifération du mérule peut se traduire par un effritement, des gondolements, des boursoufflures ou toute autre déformation anormale d’un mur ou d’un plancher.

La mérule produit de la pourriture cubique, également nommée pourriture brune. Cette forme de pourriture se caractérise par sa couleur brune, mais aussi par les stigmates qu’elle laisse sur le bois : des fentes parallèles et transversales aux fibres du bois, qui lui donne son aspect cubique.

Dans les pièces sombres, elle prend l’apparence de plaques duveteuses blanches
Dans les pièces où la luminosité est normale, elle adopte une couleur orangée ou marron, tout en conservant un aspect cotonneux.

En outre, son odeur forte et très caractéristique peut mettre sur la voie.

Les dangers de la mérule

Ce champignon est très dangereux pour votre habitation, car il fragilise la structure de votre logement. A terme, celui-ci risque donc de s’effondrer ! En plus, la mérule est contagieuse. Lorsqu’un bâtiment est contaminé, les logements voisins peuvent aussi être touchés.

Ce n’est malheureusement pas le seul risque. La prolifération de la mérule peut également avoir des conséquences sur votre santé, en provoquant des problèmes respiratoires et des allergies. Il faut donc réagir vite.

Les logements à risque

Tous les logements peuvent potentiellement être touchés par la mérule, mais certains sont plus à risque que d’autres.

Déjà, il faut savoir que la présence de mérule a été diagnostiquée dans une cinquantaine de départements en France, dans le Nord et le Grand Ouest. Donc si vous êtes présent dans ces régions, prudence !

Vous serez encore plus vigilant si :

Votre logement est très humide
Il manque de chauffage ou d’aération.

About the author

Comments are closed.